Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 13:58

 Par Eliane Cousquer, Directrice du Lamia,
Ce laboratoire Lamia est aujourd'hui disparu suite au changement du directeur de l'IUFM du Nord Pas de Calais. Nous pensons que les idées qui avaient présidé à sa création sont toujours intéressantes.
 
Pourquoi un laboratoire de création multimedia au sein de l'IUFM ?

Les nouveaux outils (Hypertextes, hypermedias, simulations, outils de travails collaboratifs …)  ont été développés dans un tout autre but que l'enseignement, en particulier la mise en réseau sur le WEB d'informations de différentes natures. Elles présentent un grand intérêt pour l'enseignement, en permettant des parcours beaucoup plus libres, à l'initiative de l'apprenant. La réflexion sur les usages de ces techniques pour l'enseignement est encore balbutiante, mais on peut retenir des recherches sur les usages quelques idées fortes.
lamia

  • Les systèmes à base de connaissances nécessitent un travail d'élaboration considérable.
  • Pour être pleinement utiles, elles doivent être intégrées à l'enseignement et non juxtaposées.
  • Dans toute la mesure du possible, on doit privilégier une utilisation active des hypermédias par les formés pour résoudre des problèmes ou pour faire des travaux personnels donnés par leurs enseignants.
  • Si la création est le fait de groupes parfois minoritaires d'enseignants, la pleine intégration nécessite l'intérêt et l'adhésion d'une grande partie des enseignants.
  • Cette adhésion ne peut s'obtenir d'emblée. Rien ne se fera sans l'adhésion des enseignants et certains discours présentant les TIC comme pouvant permettre de remplacer les enseignants ont un effet très négatif. Il ne s'agit pas de diminuer le rôle des enseignants mais de permettre un travail plus riche et intéressant, et un développement des interactions entre formateurs et formés.


Cela a motivé la création d'un laboratoire au sein de l'IUFM. Il est essentiel que la création des outils intègre l'état actuel des recherches en éducation et s'appuie sur la connaissances des expériences menées au niveau international. La direction de l'IUFM a permis cette création en fournissant sur les crédits d'équipement de l'IUFM l'équipement matériel et logiciel pour cinq ordinateurs assez puissants pour faire du développement. Quatre personnes sont affectés au laboratoire à temps plein : un professeur agrégé d'arts plastiques, une certifiée d'histoire ayant fait une thèse dans le domaine des technologies informatiques pour l'enseignement, un professeur de technologie spécialiste de création multimédia, un docteur en mathématiques sur statut de "jeune chercheur" ; un enseignant chercheur assume un mi temps pour la direction du laboratoire et l'ensemble de ses tâches à l'IUFM.
lamia2

Les tâches du LAMIA, (Laboratoire Multimédia, Informatique et Apprentissage)

  • Mener des activités de recherche et de développement dans le domaine de l'utilisation pédagogique des outils multimédias et informatique, à partir de la mise en synergie des compétences existantes et de la création de compétences nouvelles, au sein de l'IUFM et de l'Académie.
  • Analyser les effets éventuels des outils multimédia et en général des outils des technologies nouvelles sur les pratiques pédagogiques, sur les stratégies et processus d'apprentissage, les appropriations de savoirs qu'elles induisent, et sur la nature des savoirs transmis ou acquis
  • Contribuer à la création des outils dont l'utilité sera reconnue nécessaire, ainsi qu'à l'analyse des usages et des pratiques les mettant en oeuvre.
  • Animer un séminaire, transversal aux groupes de travail thématiques et/ou disciplinaires, ayant pour tâche spécifique d'assurer la capitalisation de la réflexion et de la production. Le séminaire a été consacré cette année aux apports de la psychologie cognitive. L'an prochain il s'articulera autour des simulations et de la réalité virtuelle.


Un Comité Scientifique, formé d’universitaires, de représentants des corps d’inspection, et de formateurs IUFM, expertise les productions du laboratoire avant publication sur le serveur Internet de l’IUFM. Plusieurs logiciels ont été mis à la disposition des enseignants en formation sur le serveur. Ces logiciels relèvent de plusieurs disciplines, mais du fait des relations étroites qui existent entre mathématiques et informatique, les outils et les équipes de création en mathématiques sont nombreux. Un forum à accès limité est à la disposition des groupes de recherche pour leurs travaux.

 
Analyse de la création et de l'intégration des TIC en mathématiques

Si on cherche à analyser l'état actuel de l'usage des TIC dans les secteurs proches du LAMIA en mathématiques, on constate qu'il est en plein développement dans la formation des maîtres de mathématiques à l'IUFM du Nord - Pas de Calais  sous plusieurs formes :

  • L'usage des TIC comme outil de communication et d'échanges entre les formateurs avec un forum et une fédération d'équipes de recherche et de formateurs. 
  • L'usage des outils logiciels utiles pour la production de documents pédagogiques de qualité, pour les traitements de textes mathématiques, pour le dessin 2D et 3D, pour le traitements des données en mathématiques. La connaissances des travaux didactiques sur ces outils.
  • L'usage du calcul symbolique aujourd'hui disponible sur des calculatrices pour développer des expérimentations mathématiques.
  • L'usage des TIC comme outil de communication et tutorat avec les PLC2 (travail de mémoire …) et comme base de ressources en ligne.Comme un outil de publication et d'appel aux enseignants de la région pour expérimenter les logiciels en ligne et d'échanges pour améliorer les logiciels. 


Des recherches très variées sont développées depuis plusieurs années par plusieurs équipes du Nord Pas de Calais en mathématiques :

  • cream1Le CREAM, centre de ressources pour les PLC2

A63

  • Le logiciel A6-3, cartable électronique du professeur de collège téléchargeable fournit une base de données importante sur les programmes, les épreuves de brevet (examen de fin de collège) des dix dernières années en France, des cours et des exercices, que l'enseignant peut enrichir et modifier à sa guise.

lilimath1

  • Le logiciel Lillimath, série de séquences pédagogiques de découvertes destinées à l'utilisation dans les classes qui a obtenu en 1998 le premier prix d'un concours national (CERVOD) de production pédagogique.
  • Le logiciel Géométrix pour l'aide à l'écriture de la démonstration au collège est un logiciel utilisant les techniques d'intelligence artificielle, écrit en prolog ; ce logiciel a obtenu le deuxième prix à ce même concours.
  • Le logiciel Fonction est un logiciel de tutorat sur l'apprentissage des fonctions qui développe un suivi personnalisé des élèves et a obtenu le quatrième prix à ce même concours.

geoweb

  • Le site GEOWEB est un site où figure des créations faites  par des élèves de collèges ; ce sont des fiches de travail à propos de la résolution de problèmes ouverts.

 

  • .Les modules développés dans le cadre d'UEL ("Université en ligne") vont être mis à disposition des PLC et des formateurs dans les centres de ressources de l'IUFM.
  • Un logiciel Butinage à usage  pluridisciplinaire peut aider les enseignants à préparer des recherches pour leurs élèves sur internet en sélectionnant des sites intéressants et des pistes de travail.


L'état d'esprit qui préside aux recherches du LAMIA est caractérisé par les points suivants : le soutien à l'innovation et à la création, la mutualisation des savoirs et des ressources, le développement d'interactions entre les créateurs de terrain et les chercheurs, interactions qui ne nécessitent plus toujours une présence physique directe, l'expérimentation large des outils proposés en ayant un retour du terrain grâce aux outils de communication.

  • La première hypothèse du LAMIA est de faire vivre l'usage des technologies dans la formation des enseignants. Si ces outils sont utiles pour les enseignants en formation, si ceux-ci sont directement engagés dans une création dès leur année de formation, ils sauront trouver les formes pour faire un usage pertinent de ces technologies avec leurs propres élèves.
  • La deuxième hypothèse est que le processus de création dans un but de mutualisation, avec des équipes plurielles, amène à intégrer les questionnements didactiques propres à la recherche dans la pratique des enseignants. C'est une voie importante rénover la formation des maîtres et former des praticiens réflexifs. Le laboratoire a un rôle fondamental dans ce processus pour l'interaction entre recherche et terrain, pour la formation continue des enseignants par le biais de la recherche.


Former les enseignants par la recherche

La pratique d'une recherche pédagogique en formation des maîtres montre ses aspects positifs. Le caractère intéressant du mémoire en formation initiale, l'importance du réseau existant en France dans le domaine de la recherche sur l'enseignement en mathématiques montre qu'une évolution de la formation initiale en IUFM est aujourd'hui accessible.

A l'heure actuelle, cette formation dans l'institut reproduit, sauf exception, la relation pédagogique classique dans un face à face entre le formateur et le groupe de stagiaires. C'est ce modèle qui est donné aujourd'hui en IUFM. On veut que les stagiaires apprennent à participer à un travail d'équipe. Ce n'est pas en apprenant à faire en groupe des leçons qu'on fera ensuite seul dans sa propre classe que le travail en équipe prend un sens. C'est en participant à une aventure collective qu'on apprend  le travail en équipe, en ayant des buts communs.

Parler de développer une formation par la recherche n'est pas un leurre. Il ne s'agit pas en formation de développer des recherches visant à produire des connaissances nouvelles. Ces recherches nécessitent un temps et un appareil critique qui sont le propres d'équipes de recherche plus stables. Il s'agit de développer une attitude expérimentale, rationnelle. Il s'agit d'apprendre à interroger sa pratique d'enseignant, à cerner les problèmes posés, à faire appel aux résultats théoriques établis dans les divers domaines des sciences de l'éducation ou dans son propre domaine disciplinaire, à  revenir à la pratique. Le grand intérêt de cette recherche, c'est qu'elle est une pratique collective, où l'on apprend à douter des évidences, où il est nécessaire de confronter ses convictions spontanées au point de vue des autres dans un travail visant à une production pédagogique destinée à être publiée sur le réseau. Ces recherches développent non l'individualisme mais un esprit de solidarité.

Aujourd'hui, les obstacles posés par les limites de distances et de temps sont relativement effacés par les outils de communication à distance et des réseaux travaillant sur des objectifs communs sont possibles, l'actualité le montre. Un travail coopératif à distance est possible. Le pari est d'utiliser des réseaux pour que les travaux de recherche et d'innovation soient facilement accessibles et pour encourager chez un large public d'enseignants une attitude de recherche, de pratique réflexive tout au long de sa vie professionnelle. C'est possible et c'est passionnant, quelque soit la position institutionnelle de l'enseignant.  
 
ANNEXE 1
Le CREAM, un centre de ressources

cream1Le centre de ressources du CREAM est une des équipes de recherche de l'IUFM engagée dans un programme pluriannuel, constituée en réponse aux problèmes évoqués précédemment. Le but de ce centre de ressources destiné aux stagiaires PLC2 est de proposer des situations d'enseignement suffisamment riches et variées pour intéresser efficacement des élèves réputés difficiles. Il est également de favoriser ou de renforcer l'intelligence des contenus à enseigner en aidant les enseignants à repenser leur rapport aux savoirs, en particulier du point de vue de leur genèse et de leur construction plutôt que de leur transmission en tant que produits.

L'élaboration de situations motivantes est le fruit d'une expérience de plusieurs années, ainsi que le montre la pratique de la plupart des membres de l'équipe. La recherche vise, par un travail de systématisation et d'échange entre les membres du CREAM à capitaliser leur expérience et à la mettre à disposition des jeunes enseignants PLC2. Le choix méthodologique a été de centrer la réflexion sur quelques thèmes en approfondissant leurs différents aspects : historique, épistémologique, didactique et pédagogique avec une étude la plus exhaustive possible de la documentation existante, et d'enrichir progressivement le site au fil des années.

L'équipe du CREAM est composée d'une quinzaine d'enseignants de collège, de lycée et d'universitaires. Elle expérimente des situations problèmes, leur cohérence avec une progression d'ensemble, les critique et les médiatise après mise au point. Pour chaque situation, l'analyse porte aussi bien sur le contenu mathématique que sur les formes de gestion de classe les plus appropriées à chaque situation et personnalité du stagiaire :  travail en groupe, débat scientifique, atelier d'expérimentation.

Quelles sont les conditions minimales à présenter pour atteindre les objectifs souhaités ? Quel accompagnement théorique, épistémologique et méthodologique donner pour que ces situations soient l'amorce d'un « enseigner autrement »? La réalisation d'une base de données, accessible sur Internet est d'un intérêt pratique évident pour enrichir l'enseignement en collège et au lycée et offrir un lieu d'échanges aux jeunes (et moins jeunes) enseignants. Le travail de médiatisation a été l'occasion d'une réflexion sur la conception d'un centre de ressources, la définition de ses fonctionnalités, les conditions de médiatisation des séquences et en particulier les contraintes sur la mise en forme des séquences. Les membres de l'équipe se sont trouvés confrontés à des exigences de questionnement, d'explicitation et de rigueur propres à la recherche.

Par ailleurs, l'usage du réseau présente l'immense avantage de permettre un travail à distance de formateurs d'horizons divers, chercheurs en didactique, en sciences de l'éducation, en histoire des mathématiques ou enseignants de terrain sur les mêmes objets, travail que les contraintes de temps et de lieu rendent impossibles sans les outils de communication. Des enseignants sortis de l'IUFM depuis peu participent au réseau en cours de constitution autour de ce centre.

ANNEXE 2
 
L'usage des nouvelles technologies pour créer des réseaux pédagogiques.

Le plus connu des réseaux pédagogiques créé  en France est celui intitulé "La main à la pâte, initié par le prix Nobel de physique Georges Charpak pour la rénovation de l'enseignement des sciences à l'école primaire, (en prolongement du courant de rénovation lancé par Ledermann aux États Unis). Il est animé à la fois par des scientifiques, des chercheurs de l'INRP et des enseignants d'école élémentaire.

 centreA l'université, le RUCA, réseau des centres d'auto-formation des universités scientifiques a lancé un projet de production intitulé "Université en Ligne" dont l'objectif est la médiatisation des enseignements de premier cycle en physique, mathématiques, chimie, biologie, technologie. Quinze universités participent à la création des ressources. L'USTL est très engagée dans ce réseau et l'auteur participe à titre personnel à la production de modules en mathématiques. L'objectif est d'utiliser les ressources actuelles pour développer l'individualisation des formations, d'intégrer les possibilités d'animations, d'expérimentations virtuelles et de simulations pour faciliter la découverte et la compréhension des concepts en sciences.

Un autre réseau régional s'est créé cette année à l'USTL sur les utilisations pédagogiques du calcul formel dans les enseignements scientifiques. Il regroupe des enseignants et des chercheurs en mathématiques, informatique et physique des universités et des classes préparatoires (classes préparant dans les lycées des concours d'écoles d'ingénieurs) de la région. Son objectif est de réfléchir aux apports de ces outils pour intégrer une composante expérimentale dans l'enseignement des mathématiques et aux possibilités nouvelles d'usage en physique pour des modélisations mathématiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eliane Cousquer - dans travail collaboratif
commenter cet article

commentaires

cartier replica 02/10/2015 08:43

Very good stuff with good ideas and concepts, lots of great information and inspiration, both of which we all need.

replica watches 02/10/2015 08:43

Pretty good post. I just stumbled upon your blog and wanted to say that I have really enjoyed reading your blog posts.