Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 1994 6 01 /10 /octobre /1994 00:00

Article écrit en Octobre 1994 par Tom M. Apostol,  professeur émérite chez Caltech, Directeur du projet MATHEMATICS !,  et auteur de plusieurs livres bien connus.

" Il y a huit ans, j’ai  écrit un article pour le journal FOCUS (vol. 6, numéro 6.1986) qui décrivait un projet pour une série de vidéos avec animations réalisées sur ordinateur sur des sujets en mathématiques de niveau secondaire, et demandait leurs réactions aux lecteurs.  Plus de trois cents réponses favorables nous ont encouragé Jim Blinn et moi à chercher des fonds pour lancer « Project MATHEMATICS  ! » Cet article retrace l'histoire de cet effort à but non lucratif et esquisse nos plans pour la suite."

Maintenant, huit modules de « Project MATHEMATICS ! »  ont été produitsLe théorème de Pythagore, « L'histoire de pi », « Similitude », « Polynômes », « Atelier de professeurs », « Sinus et cosinus partie I, II et III ».  Chaque module se compose d'une bande vidéo de trente minutes et d'un livret guide d’étude.

Plus de 120 000 copies de ces bandes et livrets d’accompagnement sont utilisés dans tout le pays et à l'étranger en tant que matériel pédagogique pour des classes de niveau 7 à 13, et au moins neuf millions d'étudiants ont vu une ou plusieurs de ces bandes. Les nombres réels d’utilisateurs sont beaucoup plus grands car les bandes vidéos et les livrets sont librement reproductibles pour des buts éducatifs aux Etats-Unis.  Les chaînes éducatives des Etats Unis ont également diffusé les bandes.

Il a fallu presque deux ans d'efforts intensifs pour assurer assez de financement pour produire notre premier module.  Avec un fond de 50.000 dollars   fourni par l’association SIGGRAPH[1], et des financements de la fondation éducative Américaine et de Caltech, la bande vidéo « Théorème de Pythagore » a été achevée en mai 1988.  Des masters ont été envoyés à un consortium de trente six  Départements Publics d'Education dont les membres étaient d'accord pour reproduire et distribuer à leurs frais les bandes et des cahiers de travail dans leurs districts.  Les efforts pour rassembler des fonds ont continué inchangés avec des appel au NSF et à des fondations privées et à un moment il semblait que le projet allait expirer faute de financements.  En septembre 1988, SIGGRAPH a fourni encore 120.000 de dollars   pour maintenir le projet en vie jusqu'à ce qu’un financement important puisse être assuré.

Novembre 1988 a marqué un tournant:  la vidéo de « Pythagore » a gagné une médaille d'or au festival international du film et de la télévision à New York. Début 1989, Hewlett Packard a donné au projet 50.000 dollars de matériel informatique pour produire des animations, et « Pythagore » a gagné une « Pomme d’Or » au festival national du film et de la vidéo éducatifs à Oakland.  Le MAA et le NCTM ont approuvé le projet et commencé à vendre les bandes et les livrets pédagogiques d’accompagnement à leurs membres.  Deux premiers prix locaux ont été obtenus aux festivals Chicago et à Birmingham, Alabama.  En juillet 1989 le NSF[2] a attribué au projet 376.000 dollars   pour continuer la production et pour faire des séminaires d'évaluation

En août 1989 la Fondation Intel a contribué pour 40.000 dollars   à la  diffusion du module de Pythagore dans 2500 lycées de quatre états de l’ouest. En novembre 1989, « Pythagore » a gagné sa cinquième récompense majeure, un Cindy d’or (« Emmy » de l'industrie audiovisuelle), tandis que le module suivant, « Histoire de pi », a été achevé.

Les réponses favorables des séminaires du  NSF ont eu comme conséquence un autre financement de NSF de 684.000 dollars en 1991. Avec un don supplémentaire de deux millions de dollars  en 1992 de la part de NSF et deux autres contributions d'équipement de Hewlett Packard, le projet a produit jusqu'ici un total de huit modules, et deux de plus sont en cours de production.  Ces modules ont gagné un total de onze récompenses d'or ou d'argent aux festivals de vidéos éducatives.

Beaucoup d'étudiants sont des apprenants visuels et ces bandes vidéo démontrent l'importance des images pour communiquer des idées mathématiques.  Des animations par ordinateur sont combinées avec des séquences filmées, reliant des mathématiques à la vie réelle et avec des images de documents originaux qui tissent une perspective historique.  Les bandes sont divisées en séquences liées aux sections correspondantes du livret de travail, favorisant l'interaction entre les étudiants et les professeurs.  L’accueil positif à la fois des professeurs et étudiants a dépassé toutes nos espérances et est décrit dans le module « Atelier des professeurs ».

L’équipe permanente de « Project MATHEMATICS ! »  se compose de quatre personnes.  Comme directeur de projet, je suis l'auteur des manuscrits et cahiers de travail ;  James E Blinn, directeur associé, conçoit et produit toute l'animation par ordinateur et l'enregistre sur bande vidéo;  Joe Corrigan, directeur de projet, fournit l'expertise technique sur l'équipement informatique et audiovisuel et traite des affaires financières ; Cherri Brown est secrétaire du projet.  AI Hibbs, le narrateur et Benedict Freedman, qui aide aux scripts, travaillent à mi-temps.  Nous employons d'autres personnes suivant les besoins pour des services particuliers que nous ne pouvons pas assurer.  Plusieurs volontaires aident le projet de multiples façons,  par exemple, en relisant des versions des manuscrits et des cahiers de travail, et en localisant les documents historiques.  Des rushes bruts sont produits au siège social du projet sur le campus de Caltech, et le montage final est fait dans des ateliers de production commerciale à Hollywood.

Hewlett Packard et Intel ont sponsorisé un concours qui a eu un succès peu habituel auprès des professeurs avec des projets pédagogiques dans leurs salles de classe.  L’équipe du projet étudie également la faisabilité de la production de versions CD ROM interactifs multimédia de ses modules.

Des efforts actuels d’introduction des technologies modermes dans l'éducation en mathématiques sont principalement centrés sur des ordinateurs.  La vidéo est à peine mentionnée en tant qu'élément de cette technologie pour deux raisons :  d'abord parce qu'elle est considérée comme étant passive plutôt qu'active et en second lieu parce qu'une grande partie des réalisations existantes montre simplement un professeur en train de parler ou de résoudre des problèmes au tableau noir, ce qui est l’utilisation la moins valable de la télévision comme outil d'enseignement.  Les vidéos du « project Mathematics ! » donnent vie aux mathématiques d’une façon impossible à réaliser au tableau ou dans un manuel.  Ils captent l'attention du spectateur et maintiennent son implication.  Une étude par le Département d’Education des États-Unis  conclut, « contraire aux affirmations courantes, les enfants sont cognitivement en activité quand ils regardent la  télévision et ils essayent de se former une compréhension logique des émissions télévisées ».

L'impact des images télévisées bien conçues sur l'esprit humain est compris par les amuseurs, les annonceurs, et les politiciens, mais pas, semble-t-il, par la plupart des éducateurs.  Les enfants d'aujourd'hui sont des observateurs aigus et des interprètes vifs de la télévision.  Ils se détournent des vidéos ennuyeuses, mais font preuve d’une grande attention et regardent avec plaisir n'importe quelle vidéo qui a un contenu intéressant présenté d'une façon s'engageante, particulièrement si la production de de bonne qualité.

Les étudiants qui manquent des capacités langagières ou qui sont moins susceptibles de répondre rapidement dans la classe, peuvent prendre confiance en leurs capacités en visionnant en privé les bandes. Cela leur permet de se concentrer sur le contenu et la langue jusqu'à ce qu'ils soient satisfaits.  Avec une compréhension accrue, ils se sentent plus confiants et peuvent partager de leurs expériences d'étude avec leurs pairs.

Je vous recommande de regarder certaines vidéos du « project MATHEMATICS ! » (ou, encore mieux, de les montrer à vos étudiants) et de juger par vous-même si l'utilisation créatrice de la télévision peut être un outil puissant dans l’enseignement des mathématiques.  Des questions, des commentaires, et des suggestions peuvent m'être envoyés à 1-70 Caltech, Pasadena, CA 91125.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tom Apostol - dans vidéos "Mathematics
commenter cet article

commentaires